L’influence du temps

Aujourd’hui ! C’est une belle journée d’été le soleil envahit l’ombre dans sa commodité
Ces rayons de bonheur frappe ma générosité  qui dans mon cœur a transformé ma mentalité
Sentiments positifs je retrouve le sourire et ma philosophie pour que me rêve se finalise
Mon énergie se vitalise pour retrouver le sommet les mauvaises ondes s’épuisent
J’ai arrêté de les consumer
Seul le shit et ses effets je continue à consommer pour oublier quelques blessures qui ont du mal à s’ refermer difficile de réfléchir mon cerveau est en ébullition convaincu de voir un oasis à l’horizon ! Sous ces 35° je commence à avoir des illusions et des problèmes respiratoires liés à la pollution !! (Ahh !) Je me jette à l’eau pour éviter la suffocation sans même me soucier que je risque l’hydrocution.

REFRAIN : X1

L’influence du temps nous entraine / dans une période faste ou funeste / été com hiver je traverse les saisons et installe mes repères sous la menace d’un nuage qui me semble éphémère /
l’influence du temps nous entraine / dans une période faste ou funeste / été com hiver / je m’abrite des tempêtes et évite les galères qui prennent la forme d’un orage pour assombrir mon bleu ciel /

Aujourd’hui ! je me réveille dans l’obscurité l’hiver m’envahit et recouvre ma clarté
Devenant monotone sans la moindre luminosité mes neurones sont aveuglés devant l’adversité de ce climat rigoureux qui me percute comme un Rugbyman
La froideur s’installe sous ma capuche imperméable
Mains glacées résistant contre ce vent glacial qui se dresse envers mes ambitions et mon mental
COMBATTANT JE DOIS AFFRONTER LE TEMPS A CHAQUE SAISON
COMBATTANT JE VAIS PROFITER DE CES INSTANTS PRESENTS
Je retrouve la forme et regarde la vie autrement l’influence positive devient un soulagement
Conforter dans les bras qui t’aimes et te libères le bonheur réchauffe mon cœur
Assis sur cet iceberg ou l’amour se renforce pendant ces nuits d’hiver qui  fortifie ma complicité avec ma partenaire.

REFRAIN : X1

Aujourd’hui je me réveille dans cet équinoxe
Le jour et la nuit s’affronte dans ce paradoxe
La canicule me donne des sueurs froides
La pluie glacée me paralyse et me brûle les doigts
Un oxymore qui m’angoisse dans mes propos
Et peut importe la saison la vie n’est pas de tout repos
Je sais… que c’est pas la mer ni la forêt qui me peuvent m’apaiser…Seuls les années !!!
Mais je dois de rester optimiste
Aussi longtemps qu’un soleil de minuit lever le pessimiste aussi vite que l’éclipse
Le temps se défile et toi tu dérives chopes le bon wagon sinon tu deviendras hostile
Piano piano avec le temps rien n’est impossible mais n’attends pas que la chance te décides
te décimes les heures nous blesse mais seule la dernière nous supprime
C’est pas le temps qui m’a fait ces cicatrices indélébile et invisible à tes yeux
Mais l’espérance est une guérisseuse qui me rend heureux
Elle m’aguerrit pour trouver la chance de reconstruire
Me canalise en pleine tempête pour retrouver le gout de vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>